Quelles sont les régions les plus dynamiques pour l'emploi des cadres ?

par Cadreo




En moyenne l'emploi cadre a progressé de 0,9% entre 2013 et 2014 mais plusieurs régions dépassent 1%, selon la dernière enquête de l'Apec.

France_opt (2)Dans sa dernière étude, l'Apec s'est notamment intéressé à l'emploi des cadres en régions. Ainsi, avec plus d'un million de cadres, l’île-de-France comptabilise près d'un tiers des effectifs cadres français. Sur la deuxième marche du podium, la région Auvergne-Rhône-Alpes, avec plus d'un cadre sur 10 qui y travaille. La 3ème place est occupée par 4 grandes régions qui regroupent 7% des cadres chacune : Provence-Alpes-Côte d'Azur et Corse (Pacac), Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Hauts-de-France et Grand Est. A l'inverse, les régions n'ayant pas fusionné, comme la Bretagne, les Pays de la Loire et Centre-Val de Loire représentent désormais moins de 5% des effectifs cadres.

Les régions les plus dynamiques

Entre 2013 et 2014, l'emploi cadre a augmenté en moyenne de 0,9% sur l'ensemble du territoire français. Mais quatre régions ont vu l'emploi cadre progresser de plus de 1% durant cette période. La hausse la plus forte a été enregistrée en Limousin-Poitou-Charentes (+ 1,6%), suivi par l'Auvergne-Rhône-Alpes (1,2%). L'Ile-de-France et les Hauts-de-France sont ex æquo (1,1%).

Dans quelles régions les cadres encadrent-ils le plus ? 

Avec un taux d'encadrement moyen de 19%, les cadres français ont un rôle d'encadrement relativement faible. Hors Île-de-France, cette moyenne chute même à 16%. En effet, la première région pour l'emploi des cadres tire ce chiffre vers le haut avec un taux d'encadrement de 26%. Quatre autres régions présentent des taux d'encadrement supérieurs à la moyenne : Auvergne-Rhône-Alpes, Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, Pacac, toutes trois à 18% suivies juste derrière par les Hauts-de-France (17%).

Hausse des recrutements dans (presque) toutes les régions 

Les entreprises du secteur privé prévoient entre 220 800 et 246 300 postes cadres à pourvoir en 2016. Une année encore positive après une progression de 7% en 2015. Aucune région ne prévoit de baisser ses recrutements, seules les régions Bourgogne-Franche-Comté et Normandie affichent un niveau de recrutement stable.

 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché