Rémunération et recrutement des cadres : les tendances par secteur

par Cadreo




Comme l’année précédente, les augmentations des cadres ont été contenues, seuls les experts sortent du lot estime Robert Walters dans son étude de rémunération 2015.

Recrutement-cadres-2015Comme 2013, 2014 n’a pas été un bon millésime pour le salaire des cadres. Les entreprises ont recruté avec des budgets serrés. « L’individualisation des salaires a été la règle d’or : seuls les cadres experts ont pu connaître des augmentations de l’ordre de 5 à 15% » note Coralie Rachet dans la présentation de l’étude Salary Survey du cabine Robert Walters. Cela n’empêche pas le marché de l’emploi cadre de rester dynamique, porté en particulier par les PME. Au global ce sont les experts et les profils de middle management qui sont les plus recherchés et qui peuvent donc négocier les meilleurs salaires et augmentations en 2015. Voici les tendances pour les secteurs les plus dynamiques.

Banque et Assurance

L’année 2014 a été une période de reprise, les établissements bancaires ont su faire des efforts au niveau rémunération pour attirer les meilleurs profils. Dans la foulée, les recrutements de cette année se concentrent sur les profils commerciaux expérimentés (de 7 à 12 ans d’expérience), capables de s’adapter aux mutations des métiers bancaires. Parmi les profils stars de l’année, Robert Walters cite les fonctions transverses RFP (request for proposal) pour les sociétés d’asset management confrontées à la compétition mondiale. Les institutions financières vont quant à elles accentuer leurs recherches sur les profils de senior banker et coverage.

Ingénierie

2014 a été marquée par un renforcement des équipes Recherche & Développement dans les sociétés industrielles. Cette course à l’innovation a bénéficié à certains experts, par exemple les spécialistes en électronique, optronique et conception mécanique, qui ont pu obtenir jusqu’à 10% d’augmentation. En 2015, les industries poursuivent leur quête de profils évolutifs capables de gérer des projets multi-sites, avec une expérience internationale et des capacités managériales éprouvées. Des experts rares qui pourront négocier leur salaire à la hausse.

Informatique

Les volumes de recrutement sont portés par le déploiement d'ERP, le Big Data et le Cloud Computing. Après un début d'année frileux sur les recrutements IT, la reprise est là. Les postes stratégiques des directions informatiques (RSSI et IT business Partners) sont très prisés par les entreprises, la concurrence est rude sur ces profils et les niveaux de rémunérations s'en ressentent.

Juridique et fiscal

Outre les besoins en avocats mid-level (3 à 5 ans d’expérience), Robert Walters observe une demande accrue des sociétés immobilières en collaborateurs seniors et associés. Dans les entreprises, les juristes d’entreprises, mais surtout les juristes spécialisés, ont toujours la cote. Les directions juridiques des sociétés s’ouvrent également de plus en plus aux jeunes diplômés, avec des grilles de rémunération plus attractives pour ceux qui ont fait un passage en cabinets d’avocats ou ont un parcours international.

Commercial et marketing

Le 1er trimestre 2014 a été particulièrement dynamique sur le recrutement de cadres commerciaux, notamment dans le retail, l’agroalimentaire, les nouvelles technologies et le secteur du luxe. En 2015, Robert Walters s’attend « à une croissance de la demande sur les profils de responsables grands comptes (éleveurs) et sur les postes d’encadrement (direction régionale, direction de zone, chef de zone export) ».

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché