Une bonne résolution pour les cadres : (ré)apprendre à déconnecter

par Cadreo




S’il ne devait y avoir qu’une seule bonne résolution à tenir cette année, c’est sans doute d’apprendre à mieux déconnecter de son travail...

Deconnexion-reconnexionPour les cadres et les dirigeants, la frontière entre vie pro et vie perso n’existe pratiquement plus. Les horaires à rallonge, les déplacements professionnels, la consultation des e-mails pro le week-end ou pendant les vacances font que la journée de travail s’étire à l’infini, sans jamais vraiment s’arrêter… Sauf en cas de burn-out.

Un équilibre pro/perso de plus en plus fragile

Pour des raisons d’efficacité, ou de prétendue productivité, on demande beaucoup aux cadres. C’est sans doute pourquoi, depuis peu de temps, l’idée d’un droit à la déconnexion fait son chemin. Pas seulement pour préserver un équilibre vie pro-vie perso fragilisé, mais tout simplement parce que c’est légitime et nécessaire. Les coachs spécialistes de la gestion du temps posent souvent cette question simple aux personnes qui avouent travailler plus que de raison : « Si vous emmenez des dossiers à finir chez vous après le travail, quelle sera l’étape d’après ? Travailler la nuit ? Travailler 24/24 ? ».

C’est aux cadres de militer pour le droit à la déconnexion

La question paraît simple, mais dans les faits la réponse à donner est plus complexe. Certaines entreprises ont mis en place une déconnexion forcée de leurs managers pour qu’ils évitent de consulter leurs mails professionnels après une certaine heure. Ce sont souvent en effet les cadres eux-mêmes qui prennent l’initiative de ne jamais déconnecter, en raison d’une charge de travail trop lourde. Les cadres consacreraient même plus de 5 heures par jour simplement à consulter leurs mails.

Pour déconnecter, il faut donc que les cadres en prennent l’initiative et que les entreprises les encouragent dans cette voie : s’accorder volontairement une respiration pour leur bien-être personnel et familial. Pour l’instant, ce sont surtout les syndicats qui militent pour un tel droit, les cadres auraient tout intérêt à se l’approprier. Mais comment les inciter à le faire ?

La consultation des mails sur smartphone est source de stress

En arguant par exemple que consulter ses mails pros n’importe quand donne une illusion du contrôle. En réalité, c’est une source de stress supplémentaire, alimentée par des outils de communication à double tranchant. Smartphone, tablette ou ordinateur portable sont des alliés précieux en entreprise, ils ne doivent pas devenir nos meilleurs ennemis. Selon d’autres études, la surcharge de travail est elle aussi contre-productive, preuve qu'un objectif louable peut déboucher sur l'effet inverse à celui escompté.

D’où l’urgence de réapprendre à déconnecter, simplement pour profiter du moment présent, d’un temps calme auquel nous avons tous droit pour lire ou nous ressourcer auprès de pros proches. Afin d’être plus efficaces pour cette nouvelle année qui commence et se reconnecter, dans le bon sens du terme.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché