Le salaire des cadres a progressé de 1,7%

par Cadreo




Si les cadres bénéficient d'une sixième année de hausse consécutive de leur salaire, la revalorisation de leur fiche de paie est une nouvelle fois modérée, selon le baromètre Expectra.

"Bonne tenue 'relative' du salaire des cadres". Ou pour le dire autrement : bien mais peut mieux faire. C'est ainsi qu'Expectra qualifie la tendance salariale des cadres. Selon son 14ème baromètre, leur rémunération a progressé de 1,7% cette année, soit la plus forte hausse depuis 2012. La tendance montre toutefois une certaine confiance en la reprise, alors qu'en 2015, les cadres n'avaient perçu que 1,2% supplémentaire sur leur fiche de paie. "Mais même orientée à la hausse, la conjoncture manque cette année encore de vigueur pour avoir un effet d’entraînement significatif sur les rémunérations", souligne Christophe Bougeard, directeur général d'Expectra.

Un secteur marque toutefois sa différence : l'informatique. Ainsi, "les trois plus fortes revalorisations, toutes supérieures ou égales à 6 %, bénéficient à des métiers relevant de l’Informatique et des Télécoms. Ceux-là mêmes qui sont en première ligne face à la digitalisation de l’économie", poursuit M. Bougeard.

> Bien ou pas suffisamment payé ? Comparez-vous avec notre outil salaire

Progressionsalariale

Avec la guerre des talents et la transformation numérique, les écarts de salaire vont encore s'accentuer, prédit Expectra. Parmi les experts les plus convoités : les informaticiens, les ingénieurs et les commerciaux de talent.

Les hausses de salaire par secteur 

1) Informatique

C'est le métier de chef de projet infrastructure qui a connu la plus forte progression de salaire en 2016 (+6,8%). Les ingénieurs système (+3,4%) et les administrateurs de bases de données (+2,6%) ne sont pas en reste. Pour ces trois métiers, les projets de virtualisation de serveurs, le développement du cloud et la bonne santé de l'e-commerce ont permis de nettes hausses de salaire.

Deuxième meilleure performance : le consultant MOA (6,5%) a bénéficié du dynamisme du secteur du conseil et des services. Quant à l'ingénieur étude et développement (+6%), il monte sur la troisième marche du podium. Le développement des applications par exemple a permis de faire monter les enchères.

2) Commercial & Marketing

C'est le responsable relations clients (+ 4,5 %) qui bénéficie de la meilleure progression de salaire de la filière. Cela s’explique notamment par la forte hausse des demandes en recrutement de cadres commerciaux. Le chargé d’affaires (+ 3,4 %) perçoit hausse de son salaire fixe due à une forte concurrence forte entre les entreprises pour embaucher recruter la perle rare.

Malgré la digitalisation, le chef de produit marketing observe cette année une progression de salaire mesurée (+ 1,4 %). "Les compétences en digital font maintenant partie des prérequis pour les profils marketing, le numérique étant devenu le canal privilégié pour communiquer auprès des clients", explique Expectra.

3) Ingénierie & Industries 

Grand gagnant de la filière : l’ingénieur méthodes (+ 4,9 %) bénéficie toujours du retour progressif des montées en charge de production. L’ingénieur études R&D (+ 3,6 %), le dessinateur (+ 3,6 %) et le chef de projets (+ 1,9 %) sont également valorisés.

L’ingénieur maintenance (+ 4,7 %) bénéficie particulièrement d’une bonne dynamique et d’une demande croissante de profils. Enfin, le responsable achats (+ 2,6 %) et l’acheteur (+ 2,4 %) sont particulièrement recherchés lorsqu'ils affichent une habilité à négocier les prix.

4) BTP

Le chef de chantier (+ 4,4 %), l’ingénieur BTP (+ 4 %) et le conducteur de travaux (+ 2,3 %) profitent de la hausse du volume de chantiers, en progression de 1,5 % sur un an.

Les dessinateurs en BTP (+ 3,4 %) et les projeteurs (+ 2,5 %) bénéficient également des demandes de permis de construire.

5) Comptabilité & Finance

Le responsable comptable (+ 5,4 %) est particulièrement recherché pour ses compétences en trésorerie et en consolidation de comptes. Le comptable clients (+3,3 %) connait également une embellie de son salaire, surtout s’il est doté de compétences associées aux contextes internationaux, comme les normes comptables internationales et bien sûr la maîtrise de l’anglais.

Le technicien recouvrement (+2 ,8 %) voit son salaire progresser alors que la trésorerie représente un enjeu majeur pour les entreprises. Quant au contrôleur de gestion (+2 ,2 %), il connait également une embellie de sa rémunération, liée au besoin croissant pour les entreprises d’analyse des coûts.

6) RH & Juridique

Les DRH, les responsables ressources humaines (+2,4 %) et les juristes en droit social (+1,1 %) voient leur compétences en droit social valoriser.

Le technicien paie (+2 %) connaît lui aussi une embellie de son salaire bien que le nombre de candidats sur le marché demeure important.

INTERVIEW - La reprise de l’emploi se confirme et les cadres en profitent ! 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché