La Silicon Valley rivalise d’avantages sociaux

par Cadreo




Les entreprises de la vallée californienne se disputent les meilleurs ingénieurs en misant sur des packages financiers ultra-attractifs mais aussi sur des services et avantages non monétaires (santé, assurance décès, bénévolat).

Silicon-Valley-AvantagesLe temps où les entreprises de la Silicon Valley s’entendaient discrètement pour ne pas débaucher leurs employés est bel et bien révolu. Désormais les grands noms de la vallée (Google, Facebook, Amazon, Twitter, Dropbox, Abobe etc.) rivalisent d’ingéniosité pour gagner la guerre des talents. Les bonus et stock-options sont monnaie courante et la liste des avantages proposés relève d’un inventaire à la Prévert : open bar, abonnement Uber, navette avec wi-fi, vacances illimités _voire pré-financées_ congés parentaux de 20 semaines, cours de yoga etc..

"En stage, j’étais payé 5.000 dollars par mois chez Mozilla"

Glassdoor a ainsi dressé la liste des structures qui offrent les avantages sociaux les plus insolites à partir des avis partagés depuis 2014 par leurs propres employés. Si trois salariés sur cinq (57%) estiment que les avantages sociaux constituent un élément décisif dans le choix d’un poste, ils ne garantissent pas l’attachement à l’entreprise. Selon le département de recherche économique de Glassdoor, la culture, les opportunités de carrière et le management restent déterminants en matière de satisfaction et de rétention. Sans oublier le salaire. Les sociétés high-tech représentent 40 des 50 entreprises les plus généreuses du pays...

Lire la suite sur Les Echos Business 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché