Travail du dimanche : Galeries Lafayette déploie le contrat VSD

par Cadreo




Le grand magasin du boulevard Haussmann se prépare à ouvrir tous les dimanches dès janvier 2017, grâce au contrat de fin de semaine (VSD) négocié par sa DRH, Frédérique Chemaly.

VSDL’encre de l’accord sur le travail dominical signé avec la CFE-CGC et la CFTC n’est pas encore sèche, car la procédure d’information-consultation du comité d’entreprise court jusqu’à la fin septembre. Toutefois, sauf recours in extremis de la part du SCID, le syndicat qui joue les trouble-fête, les Galeries Lafayette Haussmann ouvriront tous les dimanches dès janvier 2017.

Pourquoi si tard ? En l’état, le navire amiral du groupe n’est pas dimensionné pour mobiliser chaque dimanche les 600 personnes nécessaires à animer les trois adresses du boulevard. 500 collaborateurs environ manquent à l’appel : conseillers de vente et après-vente, caissiers, électriciens, personnel de maintenance et managers pour encadrer les équipes du week-end. « Le chiffre exact des embauches que nous lancerons en octobre n’est pas figé car nous ignorons quelle proportion de profils choisiront la bascule vers les horaires de fin de semaine, mais nous recrutons pour sécuriser le dispositif », expose Frédérique Chemaly, DRH de la branche grands magasins des Galeries Lafayette. Quatre mois ne seront pas de trop pour mettre le magasin centenaire en ordre de marche. Courant octobre, 1.500 salariés devront exprimer par écrit leur « volontariat » et déclarer le nombre de dimanches « souhaités ». S’ouvre également la possibilité de basculer vers le nouveau contrat « VSD ».

En savoir plus sur Les Echos Business 

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché