Le vote électronique progresse en entreprise

par Cadreo




Encouragé par la loi Travail, le vote électronique a conquis de nombreux DRH, attirés par l’optimisation des coûts et la flexibilité de l’organisation. Un argument qui a également séduit la droite dans le cadre de la primaire.

Vote-electronique_optPour la première fois, les Français de l’étranger pourront participer à la primaire de la droite par l’intermédiaire du vote électronique. Une première qui ne s’est pas faite sans mal, car le bureau politique des Républicains souhaitait privilégier le vote papier pour les tours du 20 et 27 novembre. « Les partis politiques suivent la voie ouverte par les entreprises. Au printemps, l’élection des Républicains pour la Fédération des Alpes-Maritimes a été digitalisée », cite Henri Ibgui, directeur des projets de Neovote. Ce scrutin, sensible, après une précédente élection invalidée, exigeait que chacun des 12.600 votants soient authentifiés via un accès personnel reçu par SMS.

« La garantie de sécurité constitue le premier argument décisif aux yeux des organisations syndicales en faveur du vote électronique, le second argument étant le gagnant-gagnant en termes de dialogue social dans une relation parfois empreinte de méfiance », témoigne Pierre-Marie Maurin, DRH de Veolia pour la région Nord. Le dirigeant a en effet choisi cette solution dès 2015 pour organiser des élections professionnelles au terme de l’intégration de 200 nouveaux salariés. Mise en ligne des professions de foi des syndicats et du détail des procédures, accès aux listes d’émargement, résultats certifiés, accès au vote durant plusieurs jours, Veolia n’a vu que des avantages à ce process que les salariés ont pu valider depuis leur propre smartphone. « D’autant que le prestataire accompagne juridiquement la mise en place du vote. » A l’arrivée, le taux de participation (89 %) a battu un score jamais atteint ! Depuis, le test a d’ailleurs essaimé : le vote électronique a été étendu aux 12.500 salariés de l’UES Veolia Eau afin d’élire ainsi leurs représentants.

Lire la suite sur les Echos Business

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché