« Workplace of the future » : PwC réinvente son environnement de travail et son management

par Cadreo




Flexibilité, management horizontal, innovation, évolution de l’environnement de travail… Autant de sujets que le cabinet PwC a mis en place à travers « Workplace of the future ». Explications avec Geoffroy Schmitt, associé en charge du projet de transformation de PwC.

Comment s’adapter dans un monde qui change ? C’est le défi auquel répond PwC à travers son projet « Workplace of the future ». L’entreprise a démarré ce projet sur son site de Crystal Park à Neuilly en juin 2016, lequel s’achèvera en 2018, avant d’entamer la métamorphose de ses 24 bureaux en France. Le futur environnement de travail des collaborateurs de PwC ne sera pas que « cosmétique ». « La rénovation des locaux et la nouvelle organisation des bureaux reflétent la stratégie managériale de l’entreprise », explique Geoffroy Schmitt, chargé du projet Workplace of the future.

PwC1Cela passe par l’emprunt à certains codes des startups californiennes. Au lieu de l’open space froid et impersonnel, les collaborateurs qui profitent déjà de ces nouveaux espaces travaillent dans des espaces partagés chaleureux et ont accès à des espaces individuels pour s’isoler. La cafétéria n’est plus synonyme de déprime mais se transforme en un véritable lieu de partage et d’échanges au design épuré. « On souhaite ainsi offrir un service et un accueil 5 étoiles à nos clients et salariés », poursuit M. Schmitt.

Tout a été pensé pour faire évoluer les pratiques managériales. Les collaborateurs ont été sollicités sur certains aspects du projet. Ainsi, pour amplifier la digitalisation de l’entreprise, PwC a expliqué qu’afin d’étendre les espaces de détente, il faudrait amputer ceux qui servent aujourd’hui à recevoir les dossiers et imprimantes par exemple. « Déjà sur les plateaux que nous avons rénovés, on s’aperçoit que les salariés impriment moins et s’emparent plus facilement des outils digitaux », analyse Geoffroy Schmitt.

Vers un management horizontal

Dans cet environnement de travail, associés et managers perdent le privilège de bureaux individuels pour revenir physiquement au sein des équipes. Par ailleurs, tous les collaborateurs gagnent en confort grâce à une meilleure synchronisation de leur vie professionnelle et de leur vie privée. En effet, ce n’est plus tant le présentéisme qui compte mais le respect des objectifs. « Le maître mot, c’est flexibilité ! Si un salarié peut télétravailler un jour par semaine depuis chez lui ou en allant dans un tiers-lieu en centre-ville, nous le laisserons gérer son emploi du temps comme il l’entend », poursuit Geoffroy Schmitt.

PwC2_opt (1)

Le but ? Attirer et fidéliser les meilleurs collaborateurs. Face à la guerre des talents, les entreprises doivent s’adapter pour coller aux attentes des plus jeunes. Le rapport à la hiérarchie notamment a évolué. Il est aujourd’hui difficile pour une entreprise de continuer à imposer un modèle managérial pyramidal. En misant sur un management davantage horizontal, les sociétés cherchent aussi à développer l’innovation. « En faisant évoluer les managers vers un rôle d’accompagnateurs, nous incitons les jeunes collaborateurs à développer leurs idées et leur esprit d’entrepreneur », souligne Geoffroy Schmitt.

PwC s’est donc engagé dans une métamorphose profonde de ses bureaux afin de favoriser la co-création et la créativité des collaborateurs. En somme, « ré-inventer les possibles » au profit des clients en s’appuyant sur le potentiel créatif des salariés.

Nous vous conseillons les articles suivants :

Transférez par mail

À lire également


+ de 40 k€

Décrochez un poste à votre mesure

Êtes-vous bien payé ?

Découvrez votre valeur sur le marché